IMAGES:Revivez la Journée de Consultation gratuite au Village de NDIOUKHANE organisée par la Commission Santé du Mouvement en partenariat avec l’ONG SUISSE…

0


 

Safiina dans les zikr.

Safiina durant le Mawlid.

Safiina dans la formation professionnelle.

Safiina dans les cours de renforcement.

Safiina aussi dans le sociale et surtout dans le domaine de la Santé.



 

La Commission santé du mouvement Safiinatoul Foukharaa Ilal Laah , en collaboration avec les vaillants membres de l’ONG l’hôpital de l’Espoir, a organisé une journée de consultation gratuite dans le village de NDIOUKHANE.
Plus de 300 personnes de tout âge (enfants, jeunes, adultes, personnes âgées) ont pu bénéficier de la consultation gratuite.
Chaque malade a reçu des médicaments.
Les cas qui nécessitent un suivi médical approfondi, sont pris en charge par l’hôpital.
Des rendez-vous sont fixées dans d’autres structures plus adaptées.
Tous les villages environnants ont pu en bénéficier.
Les notables, les imams de la mosquée, le chef de village, les chefs religieux ont tous salué cette actions hautement symbolique qui vient encore une fois au moment opportun
qui est d’une grandeur incalculable.

Bonne continuation à la commission Santé qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cette mission: Sokhna Aminata Seck, Cheikh Tijan FAYE, Sokhna Seynabou Sène et leurs collaborateurs.



 

Journée de consultation gratuite à Ndioukhane

Elhadji Adiouma FAYE, le chef coutumier du Village:“J’avais une ordonnance très chère à acheter. En venant ici, je ne savais même pas que j’aurai reçu mes médicaments gratuitement. Nous sommes extrêmement contents. Tout le village est vraiment satisfait pour tout ce que vous faites pour nous. Qu’Allah vous accorde un longue vie et vous permette de continuer vos oeuvres. Nous formulons des prières pour Serigne Mor Talla NDIEGUENE pour tout ce qu’il fait pour nous. Qu’Allah(swt) vous rétribue”



 

Journée de Consultation gratuite à Ndioukhane



 

 

Elhadji Moussa Bâ, le chef du Village de NDIOUKHANE PEULH:“Nous sommes vraiment contents et je parle au nom de tout Ndioukhane Peulh. Votre dahira est vraiment rare et vous oeuvrez dans le sociale. Qu’Allah vous accorde une longue vie et agrée toutes vos actions.”

Ndéne Sène, porte parole de la famille:Journée de Consultation gratuite à Ndioukhane“Nous sommes vraiment satisfaits. Serigne Mor est connu de tous maintenant. Tous les notables, les Imams ont unanimement décidé de faire délégation pour aller lui rendre visite quand il sera de retour au Sénégal car il est temps.”



Yatma Sène le responsable des enfants âgés de moins de 5 ans:“Plus de 180 enfants ont bénéficié de la consultation gratuite. Comme vous entendez ces bruits, vous pouvez en déduire que cette consultation vient à son heure.”



Aly FAYE, responsable des élèves de NDIOUKHANE:“La santé c’est la vie. On se doit d’aider les personnes dans ce domaine. C’est un acte vraiment très noble de votre part”



Bineta DIONE, habitant du Village: “Vous ne pouvez savoir le degrès de satisfaction dans le village et les villages connexes. L’engouement témoigne de l’importance de votre acte. Qu’Allah vous rétribue”

Diarra DIONE, habitant du village: “Votre dahira est vraiment rare.”



Journée de Consultation gratuite à NdioukhaneJournée de Consultation gratuite à Ndioukhane

Journée de Consultation gratuite à Ndioukhane
“Al Fakhir Mamadou Sène entrain d’aider les personnes du troisième âge”

Journée de Consultation gratuite à NdioukhaneJournée de Consultation gratuite à NdioukhaneJournée de Consultation gratuite à NdioukhaneJournée de Consultation gratuite à NdioukhaneJournee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (1)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (12)Journée de Consultation gratuite à NdioukhaneJournee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (2)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (3)

Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (25)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (22)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (33)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (32)

Journée de Consultation gratuite à Ndioukhane
“Les personnes du troisième âge”

Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (34)Journée de Consultation gratuite à NdioukhaneJournee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (31)Consultation-gratuite-ndiokhane- (13)

Journée de Consultation gratuite à Ndioukhane
“Major Camara, Major Omar Kane

Consultation-gratuite-ndiokhane- (11)Consultation-gratuite-ndiokhane- (9)Journée de Consultation gratuite à NdioukhaneJournee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (13)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (7)

Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (32)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (34)Journée de Consultation gratuite à NdioukhaneJournee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (31)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (28)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (21)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (24)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (22)Journee-de-consultation-gratuite-ndiokhane-2017- (23)Journée de Consultation gratuite à Ndioukhane

Alhamdoulillah – Alhamdoulillah – Alhamdoulillah

Journée de Consultation gratuite à Ndioukhane
“Photo de famille avec les notables et Imams de la Mosquée”

Nécrologie:Décès de Mame Aladji Diaw-Une grosse feuille d’un arbre lumineux est tombé

0
Décès de Mame Aladji Mouhamed NDIEGUENE DIAW de Grand Thies
"Elhadji Mouhamed NDIEGUENE DIAW lors de son affiliation à la Tijaniya des mains bénies de Serigne Mor Talla NDIEGUENE"

 Une grosse feuille d’une branche de l’arbre lumineux original est tombée.

Un pilier de la hadra Ndieguene vient de basculer.

Mame Elhadji Modou Ndieguene Diaw vient de de décéder à la suite d’une courte maladie à l’hôpital qui porte le nom de son homonyme qu’il aimait, suivait et servait avec sincérité et désintéressement.

Il est le fils de Elhadji Moustapha Diaw neveu de Cheikh Elhadji Mouhamed Ndieguene rta..

Son amour pour le prophète et son mawlid, Sheikh Tijani et la Salaatulfaatihi, cheikhou Oumar et son homonyme Elhadji Mouhamed sont connus de tous.

Il aimait le travail et avait une pudeur spectaculaire.

Il est le président de la Safinatoul Foukhaarah Section GT de grand Thiès.

Ses résultats en si peu de temps pour Safiina montrent son efficacité, son engagement et sa haute détermination doublée d’une résolution sans faille.

Sa prière mortuaire sera effectuée demain Mercredi 26 Avril 2017 à 10h à la grande mosquée de Grand Thiès et il sera inhumé aux cimetières madoky à cote de sa famille.

Nos condoléances à toutes familles Diaw ,Ndieguene, biyaye, seydi de la Casamance.

Nos pensées à sa femme avec ses deux enfants.
Qu’Allah lui fasse miséricorde et lui ouvre les portes de firdaws avec les bien aimés.
Fatiha 41 ikhlass et 92 Salaatulfaatihi.

Alhamdoulilllaah

Tawhid – La Croyance « al-‘Aqîda» Dogme Croyance des Ahl Sounna wal Jama’a

0
La croyance sunnite Tawhid sunnite

454644434241403938373635343332312928

27

25

262430

2322

21

Tawhid sunnite

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

 

Le résumé tiré du Matn Ibn ‘Ashir expliqué par Serigne Mor lors de la causerie du Vendredi

Le Livre de la Mère des Articles de Foi et ce qu’elle Contient comme Principes

Les attributs suivants sont nécessaires (il est obligatoire d’y croire) pour Allah :

          (1) l’Existence,|

          (2) le fait d’ « être » sans début, |

          (3) de même que la Permanence dans l’Existence,|

          (4) l’Indépendance absolue et qui englobe tout, |

          (5) être Différent de Sa création sans similitude, |

          (6) l’Unité dans Son Entité, Ses attributs, et Ses actions, |

          (7) la Puissance,|

          (8) la Volonté,|

          (9) la Connaissance,|

          (10) la Vie,|

          (11) l’Ouïe,|

          (12) la Parole,|

          (13) la Vue. Ce sont les (attributs d’Allah) nécessaires.

et les opposés de ces attributs sont impossibles (pour Allah) :

 (1) la Non-existence,

(2) avoir un commencement – ceux-ci sont seulement pour des choses créées,

(3) de même se fondre dans la non-existence et (4) être dans le besoin (d’une chose) sont également comptés, | (5) qu’Il ait un semblable, (6) la négation de Son Unité,

(7) l’incapacité (à effectuer des actions contingentes),

(8) être forcé (à agir),

(9) l’ignorance,

(10) la mort, |

(11), la surdité,

(12) le mutisme,

(13) la cécité et le silence.

Il est possible (pour Allah) et dans Son droit d’accomplir des actions contingentes | – toutes – et aussi les laisser (ineffectuées) dans la non-existence.

Son existence a une preuve concluante : | Le besoin de tout ce qui est créé d’un Créateur.

Si l’univers avait commencé par lui-même | la similitude et la prépondérance se réuniraient (en même temps).

Si le fait d’Être sans début n’était pas Son attribut nécessaire, | (le fait d’) avoir un commencement obligerait à une boucle infinie ou à une régression.

S’Il pouvait passer par la non-existence, Son attribut d’être sans début serait nié. |

S’Il était semblable à la création, le fait qu’Il ait commencement aurait certainement été vraie.

Si l’indépendance n’était pas Son attribut nécessaire, il serait dans le besoin (d’un Formateur Lui-même). | S’Il n’avait pas été Un, Il n’aurait aucune capacité (à effectuer des actions, car s’Il avait un concurrent ou un adversaire ou un associé : ceci mettra l’équilibre voir l’existence de l’univers en péril).

S’Il n’était pas vivant, voulant, sachant, | et puissant, vous ne verriez pas un monde (empli de création merveilleuse).

 La deuxième partie des six postulats si…alors ci-dessus est fausse. | Ainsi, (cela implique que) la première partie l’est également (fausse).

 L’Ouï, la Vue, et la Parole | sont déduites par transmission (dans les sources premières) et conviennent également à Sa Perfection.

 Si une chose contingente possible était impossible ou nécessaire, | elle obligerait à un changement des réalités (du monde physique).



 

C’est cette croyance qu’on a pour Allah. IL est tout simplement l’ ABSOLU (AS-SAMAD) qui est résumé dans la sourate Al Ikhlass qui est la carte d’identité d’Allah. 

Khoul houweu Allahou AHAD ===> Wahdadiyatou qui indique l’UNICITE qu’Il est pour ses NOMS, ESSENCE, et ATTRIBUTS. iL NE RESSEMBLE NON PLUSPAS A SA CREATION. 

Allahou Samad ===> As SAMADIYATOU qui indique qu’Allah est l’ABSOLU. Il n’a besoin de nul autre que LUI alors que tout le monde a besoin de LUI.

Lam yalid ===> AL BAQAA (Il est Al Baaquii) car il n’a engendré personne et n’a pas besoin aussi d’enfants

Walam yoûlad ===> AL QUIDAM car Allah n’est pas non plus engendré car si c’était le cas, quelque chose viendrait avant Lui

Walam yakoul lahoû koufouane ahad ===> Il est totalement différent de Sa Création que ce soit en Essence, qu’en possibilité, qu’en NOMS et ATTRIBUTS. Les sens évoqués dans le Coran n’est juste qu’un moyen pour nous faire comprendre le Message dont Il fait allusion.

 

Vidéo:RESUME DE LA VIE ET L’OEUVRE D’ELHADJI MOUHAMED NDIEGUENE (rta)

0

PREMIERE PARTIE


.

DEUXIEME PARTIE

Videos:REVIVEZ LE GAMOU 2016 A THIES-MAWLID 2016 A THIES

0

PREMIERE PARTIE


DEUXIEME PARTIE


TROISIEME PARTIE


QUATRIEME PARTIE

VIDEO:31 DECEMBRE 2016 GOUDDI SOKHNA AMINATA FAYE AL MOUBAARAKA

0

LE 31 DECEMBRE 2016: Resumé

Bismil lahir rahmanir rahiim

Cette veillée religieuse est à l’honneur de Sokhna Aminata Faye Al Moubaraka qui est la mère d’Elhadji Mouhamed Ndieguène (rta). Pour la petite histoire, Sokhna Aminata Faye Al Moubaaraka était une femme exemplaire, hors-pair parmi les femmes de son époque.

 La nuit a commencé par une première séance de récital du saint Coran avec la présence de Serigne Cheikh Fadel NDIEGUENE

    Serigne Cheikh fadel NDIEGUENE

PREMIER RECITAL DU SAINT CORAN

31 DECEMBRE 2016 LECTURE DU SAINT CORAN

LA SALATOUL TASBEEH

La salatoul tasbeeh du 31 décembre 2016 à la Gande Mosquée de Keur Mame Elhadji chez les NDIEGUENELa salatoul tasbeeh du 31 décembre 2016 à la Gande Mosquée de Keur Mame Elhadji chez les NDIEGUENELa salatoul tasbeeh du 31 décembre 2016 à la hadra NDIEGUENE

LA PREMIERE SEANCE DE LA WAZIFA

31 DECEMBRE 2016 CHEZ LES NDIEGUENE AVEC LE MOUVEMENT SAFIINATOUL FOUKHARAA ILAL LAAH31 DECEMBRE 2016 CHEZ LES NDIEGUENE31 DECEMBRE 2016 CHEZ LES NDIEGUENE AVEC SERIGNE MOR TALLA31 DECEMBRE 2016 CHEZ LES NDIEGUENE AVEC LES FOUKHARAAS DE SAFIINA

EXTRAIT DU ZIKR DIRIGE PAR SERIGNE MOR TALLA NDIEGUENE

EXTRAIT DU ZIKR DU 31 DECEMBRE 2016

La nuit fut cloturée par une seconde séance de Wazifa (matin après la prière) et d’une seconde lecture du Saint Coran par les foukharaas sous la direction de Serigne Mor Talla NDIEGUENE.

Qu’Allah accepte toutes nos prières pour la paix dans le monde, pour les musulmans et pour tous nos frères dans les difficultés.

 

LA VIE ET L’OEUVRE DE SOKHNA AMINATA FAYE AL MOUBAARAKA

0
Sokhna Aminata Faye Al Moubaaraka la mère d'Elhadji Mouhamed NDIEGUENE

La Vie et l'Oeuvre de Sokhna Aminata Faye Al Moubaaraka (1852-1957)

 

Sokhna Aminata FAYE (rta) était la fille de Sokhna Aram DIAW qui avait très tôt détecté la lumière vivante d’El Hadji Ahmadou Barro NDIEGUENE(rta).

Physiquement Sokhna Aminata Faye Al Moubaaraka était la copie conforme de son illustre fils EL hadji Mouhamed NDIEGUENE(rta). Elle était d’une moralité intacte et avait toutes les valeurs et vertus des femmes porteuses du secret divin.

Allah, exalté soit-Il, dit à Seyyidouna Mouhammad saw : “Et tu es certes, d’une moralité éminente” [La Plume : 4]

Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : “Le croyant dont la foi est la plus parfaite est celui dont la moralité est la meilleure.”

Référence pour tous les temps,elle avait su suivre son maître El Hadji Ahmad Barro(rta) tout en s’acquittant convenablement de ses obligations religieuses.

La sainte femme entretenait d’excellentes relations avec ses coépouses qu’elle considérait comme ses propres filles,elle accouchait toutes les femmes du quartier.

Elle ne s’était jamais querellé et réglait tous les problèmes des femmes au foyer qui la considéraient comme un trait d’union sociale.

Elle parlait à voix basse, sa pudeur spectaculaire était chantée partout. Son habillement cachait tout son corps béni et son visage heureux illuminait le cœur de tous les malheureux qui la voyaient.

“Certes, l’homme peut atteindre par ses bonnes mœurs le degré de celui qui passe sa journée à jeûner et sa nuit à prier.”

Toutes ses nuits étaient animées de prières noctures, de méditations, d’invocations trempées de larmes.

Sokhna Aminata Faye Al Moubaaraka était la protectrice de son fils car elle avait très tôt eu le dévoilement qui lui permettait de communiquer avec les invisibles et de détecter toutes les actions nocives à l’encontre de son fils.

Yalna buur bi fay soxna aminata faye al moubaraka

Le prophète est, comme nous la enseigné Sidna Ahmad Tijani, la JAWHARATOUL KAMAL qui signifie la perle de la perfection . La perfection du prophète (saw) est systématique, complète et indiscutable.

ALLAH(swt) l’a préparé spirituellement pendant 12000 ans.

Pour que Sidna Mouhamed(saw) ne soit l’objet d’aucune attaque pour sa moralité, ALLAH (swt) n’a cessé de lui choisir des parents exempts de toutes reproches au cours des époques. Notre maître Cheikh Ahmad Tijani(rta) vient de la sainte Lallà Aichatou qui était la référence absolue pour toutes les femmes de sa génération.

Sokhna Adama, la mère de Cheikh El Hadji Omar FOUTIYOU était considérée comme une femme exceptionnelle,très dévouée qui avait donnée au monde l’un de ses plus grands soleils.

Honneur a sokhna Aminata Ndao qui a donné à Thiès le grand homme de DIEU qui l’a sauvé des ténèbres de la mécréance. Il s’agit d’EL Hadji Ahmadou Barro NDIEGUENE(rta) {[1825-1936]}.

EL Hadji Mouhamed Ndieguène(rta) est le digne héritier de son père qui a choisi pour lui la meilleure des mères.

“Un Esprit Sain dans un Corps Sain”.

Honneur ne saurait être plus grand que d’être la mère de ce pôle et sauveur El hadji Mouhamed NDIEGUENE(rta).

ALLAHUMMA SALLI ALA SEYiDINA MOUHAMMADINE WA SALLIM

La main bénie était la direction de tous les nouveau-nés,les femmes,les enfants et celles qui ne pouvaient pas avoir d’enfants.

Sa Baraka tant recherchée de partout était absolument perceptible dans tout ce qu’elle touchait.

Sokhna Aminata Faye Al Moubaaraka à l’image de son homonyme Seydatounaa Aminata la mère du prophète Seydouna Mouhamed (saw) a rendu l’âme à l’âge de 105 ans pour demeurer à jamais une référence indiscutable pour toutes les gènèrations.

Sa fille aînée Sokhna Aichatou NDIEGUENE (rta) de Mame Thierno KANDJI (rta) de DIOURBEL a suivi scrupuleusement les traces de sa mère.

Ce qui lui a valu d’être citée en exemple dans tout le Baol. Les dons divins dont elle était dotée étaient au service de toutes les communautés.

Serigne Cheikh Kandji premier petit fils d’Elhadji Ahmadou Barro (rta) et premier neveu d’Elhadji Mouhamed NDIEGUENE (rta) n’a cessé de montrer à la face du monde qu’il ne suffit pas seulement d’avoir une bonne graine,mais une bonne terre fertile est aussi nécessaire pour espérer avoir une plante dont les fruits seront le bénéfice de toutes les créatures.

Yalna buur bi Fay Sokhna Aminata Faye Al Moubaraka

VIDEO: BOURDE THIES 2016: COMMENT SE FAIT LE BOURDE A THIES DANS LA HADRA BENIE DES NDIEGUENE

0

COMMENT SE FAIT LES SEANCE DE BOURDE CHEZ LES NDIEGUENE A THIES

Vidéo: L’APPEL DE PARIS POUR LA GRANDE MARCHE POUR LA PAIX

0

L'APPEL DE PARIS POUR LA GRANDE MARCHE POUR LA PAIX

Powered by themekiller.com anime4online.com animextoon.com apk4phone.com tengag.com moviekillers.com